La mue terroriste : aux sources du terrorisme low-cost

La mue terroriste : aux sources du terrorisme low-cost

Les attaques terroristes sont devenues malheureusement trop fréquentes de nos jours, et une tendance inquiétante émerge de plus en plus : celle des « terroristes low-cost ». Ces individus opèrent de manière insidieuse, sans laisser de traces prévisibles, utilisant des moyens rudimentaires tels que des couteaux de cuisine ou des dagues.

L’évolution du terrorisme contemporain

De la planification sophistiquée à la simplicité déconcertante

Historiquement, le terrorisme était souvent associé à des opérations complexes, nécessitant une planification minutieuse, des ressources importantes et l’utilisation d’armes sophistiquées. Une préparation repérable donc des actes empêchables

Cependant, une mutation inquiétante a eu lieu, donnant naissance à une forme de terrorisme moins conventionnelle, mais tout aussi dévastatrice.

Les Caractéristiques du Terroriste Low-Cost

L’absence de traces prévisibles

Ce qui rend ces actes terroristes encore plus difficiles à prévenir, c’est l’absence de traces prévisibles. Contrairement aux attaques planifiées méticuleusement, les terroristes low-cost agissent souvent de manière impromptue, laissant les forces de sécurité avec peu de moyens pour anticiper et contrer leurs actions.

L’utilisation d’armes du quotidien

L’une des caractéristiques distinctives de ce type de terrorisme est l’utilisation d’armes du quotidien. Des couteaux de cuisine, des dagues, des objets facilement accessibles deviennent les instruments d’une terreur soudaine. Cela rend les mesures de sécurité traditionnelles moins efficaces et exige une adaptation rapide des stratégies de prévention ou de mise hors d’état de nuire.

Les Origines Profondes

Le rôle des médias sociaux dans la radicalisation

La radicalisation des terroristes low-cost est souvent alimentée par les médias sociaux radicalisés. Ces plateformes deviennent des espaces où des idéologies radicalisées sont partagées et renforcées, transformant des individus ordinaires en auteurs potentiels d’actes de terreur.

Les facteurs socio-économiques

Les origines du terroriste low-cost ne se limitent pas aux sphères virtuelles. Les facteurs socio-économiques, tels que la marginalisation sociale et l’absence de perspectives d’avenir, jouent un rôle crucial dans la transformation d’individus en acteurs de violence.

Prévention et Sensibilisation

Renforcer la sécurité sans compromettre les libertés individuelles

La prévention de ces attaques nécessite une approche équilibrée qui renforce la sécurité sans compromettre les libertés individuelles. Les autorités doivent travailler main dans la main avec les communautés pour identifier les signes avant-coureurs de radicalisation et mettre en place des mécanismes de prévention efficaces. Les stages de déradicalisation étant un échec.

Elles devraient également prendre en compte les liens potentiels avec une immigration radicalisée et incontrôlées.

La psychiatrie n’est pas une excuse mais doit être prise en considération en amont

Notons naturellement les travers de personnes souhaitant mourir et étant potentiellement psychiatriquement malades et idéologiquement radicalisés. Pire,

Si leur place n’est pas en prison, elle n’est pas non plus en liberté. Le rôle de l’Etat est, dans le cadre du fameux principe de précaution, d’isoler celles et ceux qui portent atteinte à la sécurité d’une majorité

Comme ne pas évoquer aussi les mesures Micas qui rappellent qu’« Aux seules fins de prévenir la commission d’actes de terrorisme, toute personne à l’égard de laquelle il existe des raisons sérieuses de penser que son comportement constitue une menace d’une particulière gravité pour la sécurité et l’ordre publics et qui soit entre en relation de manière habituelle avec des personnes ou des organisations incitant, facilitant ou participant à des actes de terrorisme, soit soutient, diffuse, lorsque cette diffusion s’accompagne d’une manifestation d’adhésion à l’idéologie exprimée, ou adhère à des thèses incitant à la commission d’actes de terrorisme ou faisant l’apologie de tels actes peut se voir prescrire par le ministre de l’intérieur des obligations fortes ».

Posons-nous la question en plus de l’état de la Justice, de celui de la Psychiatrie en France. Un secteur médical pauvre et laissé comme tel.

En conclusion, le phénomène du terroriste low-cost est un défi pressant et quotidien pour la sécurité en Europe. Comprendre ses origines, ses caractéristiques distinctives et mettre en place des mesures préventives efficaces sont des étapes cruciales pour contrer cette menace émergente.

Prévenir impose surtout d’agir et de ne pas se voiler la face. Et pas d’interdire les blocs de couteaux de cuisine.

Stéphane Bourhis

Les articles » Notes pour Demain » visent à traiter de problématiques et d’analyses sur les travers du monde à venir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *