Incendies et Nouvel An à Strasbourg

3 janvier 2020 0 Par STB

Les pétards ne cachent pas l’insécurité et l’ambiance insurrectionnelle qui a régné hier soir dans des nombreux quartiers de Strasbourg et de l’Eurométropole … Des groupes de jeunes et moins jeunes, cagoulés, vêtus de noirs cherchant l’affrontement avec les forces de l’ordre, des exactions inacceptables notamment à l’encontre du nouvel hôpital de psychiatrie de l’EPSAN de Cronenbourg.  

Une place Arago en flamme, idem au Neuhof, à la Cité de l’Ill… La liste est longue et le bilan sera aussi haut qu’inacceptable.

L’heure est désormais aux actes. Les élus, dont je suis, sans distinctions de villes et partis, les associations, les parents et naturellement l’Etat doivent oser poser le bon diagnostic.

On n’éteint pas un feu uniquement par la politique de la ville mais bien par l’alliance prévention-répression et par la responsabilisation de l’ensemble des encadrants.

On devra mesurer le bilan de cette triste nuit autant par le « vrai » nombre de véhicules incendiés que par les arrestations réalisées.

Tout cela en remerciant les forces de l’ordre, les pompiers, les personnels de santé qui ont œuvré toute la nuit, mais aussi les travailleurs de l’ombre qui nettoyé les dégâts au petit matin !

Enfin, pensées et solidarité s’imposent face à celles et ceux qui ont perdu leurs voitures et outils de travail.

On ne peut accepter l’inacceptable !

Stéphane Bourhis

Conseiller Municipal de Hoenheim – Fondateur de Touche Pas à l’Alsace -Délégué LMR

Note

Les images choc du 31.12 et les mots de mon communiqué circulent… Elles totalisent plus de 2  Millions de vues ( à 14 h 00) sur 3 réseaux et médias. Au-delà de la tristesse des faits, la gravité de la “tentative d’intrusion” d’une bande dans un Epsan me motivent à lever un voile sur la réalité

Il incombe d’aller au-delà des faits pour trouver des solutions fortes et claires ( pas besoin d’excès de langage)

Je pense là humblement à celles et ceux qui ont souffert cette nuit-là, à ceux que j’ai vu nous protéger. L’omerta ne résout rien, on l’a pratiqué depuis 20 ans ! 

Le chiffre annoncé par 3 biais ( twitter, un extrait d’une vidéo), Facebook avec une vidéo sur une de mes pages et sa reprise par le média RT)…

On accusera les pétards et les allemands ( combien de voitures incendiées à Kehl, Offenbourg, Fribourg ?

On accusera les réseaux sociaux ( ceux utilisés par Greta Thumberg sur d’autres sujets et dont on vante l’impact dans la prise de conscience).

Pensons positif et trouvons “ensemble” des solutions pour rétablir le calme utile, agir toute l’année, voir comment empêcher les exactions et passer une bonne année !

[NB : les réseaux sont des outils et je ne cautionne aucun excès de langage ni insultes] + l’un des liens : https://www.facebook.com/St.Bourhis/videos/2735944063361317/ 

PS : je sais aussi que l’on ne cache pas une maladie en la taisant mais en la combattant !

SUIVI DES VIDEOS

  • Twitter : un départ de mon twitter, depuis … un extrait de qqes secondes

Vues : 1.3 M

  • Facebook, une vidéo longue
Strasbourg

31 décembre 2019 : Un mardi noir pour #Strasbourg et ses ceinturesLes pétards ne cachent pas l’ #insécurité et l’ambiance insurrectionnelle qui a régné hier soir dans des nombreux quartiers de #Strasbourg et de l’Eurométropole … Des groupes de jeunes et moins jeunes, cagoulés, vêtus de noirs cherchant l’affrontement avec les forces de l’ordre, des exactions inacceptables notamment à l’encontre du nouvel hôpital de psychiatrie de l'EPSAN de Cronenbourg. Une place Arago en flamme, idem au Neuhof, à la Cité de l’Ill… La liste est longue et le bilan sera aussi haut qu’inacceptable. L’heure est désormais aux actes. Les élus, dont je suis, sans distinctions de villes et partis, les associations, les parents et naturellement l’Etat doivent oser poser le bon diagnostic. On n’éteint pas un feu uniquement par la politique de la ville mais bien par l’alliance prévention-répression et par la responsabilisation de l’ensemble des encadrants. On devra mesurer le bilan de cette triste nuit autant par le « vrai » nombre de véhicules incendiés que par les arrestations réalisées. Tout cela en remerciant les forces de l’ordre, les pompiers, les personnels de santé qui ont œuvré toute la nuit, mais aussi les travailleurs de l’ombre qui nettoyé les dégâts au petit matin ! Enfin, pensées et solidarité s’imposent face à celles et ceux qui ont perdu leurs voitures et outils de travail. On ne peut accepter l’inacceptable ! Cette situation oblige une réaction ! Elle nous oblige ! Stéphane Bourhis Conseiller Municipal de #Hoenheim – Fondateur de Touche Pas à l'Alsace -Délégué Le Mouvement de la RuralitéNB : aucun propos désobligeant n'est nécessaire ni utileTECHNIQUE : la prise de vue est réalisée via un stabilisateur posé

Publiée par Stéphane Bourhis – Conseiller Municipal de Hoenheim sur Mercredi 1 janvier 2020

58.000 personnes touchées – 43.000 vues

  • Reprise par RUSSIA Today
Nouvel an à Strasbourg : voitures brûlées, policiers et pompiers pris à partie

Nouvel an à Strasbourg : voitures brûlées, policiers et pompiers pris à partieEn savoir plus 📰 : https://francais.rt.com/france/69603-feux-voitures-policiers-pompiers-pris-a-partie-nouvel-an-anime-plusieurs-villes🔎 A Strasbourg, la nuit du 31 décembre au 1er janvier a été marquée par des violences urbaines. Comme chaque année, de nombreuses voitures ont été incendiées dans les rues de la ville, et policiers et pompiers ont été pris pour cible de jets de pétards.

Publiée par RT France sur Jeudi 2 janvier 2020

706.000 vues

<a href="#"><img src="https://envothemes.com/envo-blog-pro/wp-content/uploads/sites/12/2018/05/banner-728x90.jpg" alt="" width="728" height="90" /></a>